Denier pratique en Auvergne en quelques questions ...et réponses

Concrètement, grâce au don

Avec 15 €

Vous permettez à un curé de paroisse de réaliser un trajet de 150 kms en voiture lors de ses déplacements.

Avec 30 €

Vous permettez à un curé de paroisse d’assurer ses frais de vie pendant 1 jour.

Avec 60 €

Vous permettez à un(e) salarié(e) laïc en charge du catéchisme d’assurer sa mission pendant 1 jour.

Avec 130 €

Vous permettez de financer 2 jours d’hébergement de nos prêtres âgés dépendants en maison de retraite médicalisée.

Avec 260 €

Vous permettez la formation d’un séminariste pendant 4 jours.

Avec 785 €

Vous permettez à un curé de paroisse de recevoir son indemnité mensuelle.

Connaissez-vous
vraiment le Denier ?

QUIZZ DENIER

A chacun son denier, POURQUOI ?

Le denier est une ressource indispensable pour que les 100 paroisses d'Auvergne soient vivantes, pour que prêtres et laïcs puissent être présents aux côtés de tous.
Ce don n’est pas comme les autres. Parce qu’il est lié à une histoire personnelle, des événements vécus, des rencontres, un chemin spirituel propre à chacun, il y alors autant de raisons de participer au denier qu'il y a de personnes ...

>> C'est pourquoi cette année, nous voulons permettre à chacun, sur toutes les paroisses d'Auvergne, de faire un don simplement - par internet- et aussi d’exprimer facilement pour quoi il apporte son soutien, de découvrir aussi les raisons qui motivent d'autres personnes.  C'est important pour mieux vous connaître et pour montrer la diversité des raisons !

  • Vous voulez découvrir des raisons de donner exprimées par des donateurs ?raison5
    Nous vous invitons à lire leurs témoignages, à vous informer sur le denier pratique,  ou à tester vos connaissances avec le quizz.
  • Vous voulez faire un don >> rendez vous en bas de cette page pour choisir le diocèse à qui vous souhaitez donner.

D'OÙ ça vient ?

L'état français ne subventionne aucun cultechalvignac ret 2 contacts

  • La loi de séparation des Églises et de l’Etat de 1905 proclame la liberté de conscience, garantit le libre exercice des cultes et précise "La République ne reconnaît, ne salarie et ne subventionne aucun culte ».
  • De fait, l’Église ne peut plus alors recevoir aucune subvention de l’Etat, des départements ou des communes. Les prêtres ne peuvent plus être payés par l'état sur le budget du ministère des cultes.
  • Privés de ressource d’origine publique et n'ayant aucune subvention du Vatican, les évêques et les prêtres ont dû, pour la première fois faire appel pour eux-mêmes à la générosité des fidèles. C’est ainsi que fut instauré, dès 1906, le « denier du clergé » dénommé «denier du culte» quelques années plus tard.

Du denier du culte au denier de l’Eglise

  • Au cours  du temps, de nombreux laïcs sont venus se mettre au service de l’Eglise, pour des fonctions administratives de gestion ou d’animation pastorale. La majorité d’entre eux sont des bénévoles, mais d’autres sont nécessairement salariés. 
  • C’est pour tenir compte de cette évolution, que le « denier du culte », ainsi dénommé par référence aux seuls ministres des cultes (prêtres et évêques) est devenu, en 1989, « le denier de l’Église ».

A QUOI ça sert ?

Carte d'Auvergne

Le Denier sert essentiellement à assurer la rémunération des prêtres et salariés laïcs.
Il permet aussi à votre Diocèse de disposer des moyens matériels pour être présent auprès de tous, pour ouvrir des lieux d’échange et d’écoute, pour continuer à assurer sacrements, célébrations et prières, pour rendre les églises plus accueillantes…

A titre d’exemple :

  • Avec 100 €, vous contribuez à la décoration florale d’une église un an
  • Avec 50 €/mois, vous financez le chauffage d’une paroisse durant l’hiver.
  • Avec 90 €/mois, vous financez un mois de revenu d’un prêtre.

COMBIEN donner ?

Pour donnerCe que vous voulez ! Vous êtes totalement libre de choisir. Petit ou grand, chaque don est important.
Il est d'usage de donner l'équivalent de 1 à 2 journées de travail ou 1 à 2 % de ses revenus.

A savoir : votre don est déductible de vos impôts
Vous pouvez déduire 66% du montant de votre don, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

  • Quand vous donnez 200 €, votre dépense réelle est de 68 € (132 € seront déduits de vos impôts).
    Quand vous donnez 150 €, elle est de 51 €.

COMMENT donner ?

  • aurillac hopital_500x325De manière simple, sûre et rapide, vous pouvez effectuer un don en ligne par carte bancaire. C'est le plus simple pour vous et aussi pour nous en gestion.
  • Par prélèvement automatique, vous témoignez de votre fidélité à l’église et vous répartissez votre versement tout au long de l’année. >> Téléchargez la fiche de prélèvement du diocèse de votre choix : CLERMONTLE PUYMOULINSSAINT-FLOUR
  • Par chèque bancaire, adressé directement par la poste à votre diocèse en inscrivant simplement « denier » au dos du chèque.

Dans tous les cas, vous recevrez un reçu fiscal et vous bénéficierez d’avantages fiscaux pour déduire une partie de votre don de vos impôts.

L’ensemble des dons est rigoureusement géré par le Diocèse, en toute transparence. Un rapport d’activités annuel permet de contrôler la gestion de chaque Diocèse.